1 réflexion sur « Trois Laguerre sur le pont de Brooklyn »

  1. J’ai un copain qui ne peut jamais se promener sans éviter la pluie. A tel point que lorsque je le vois, je le salue de loin « non, non, ne t’approche pas, je n’ai pas de pépin ! ».
    Visiblement, vous étes de la même espèce, le soleil n’est pas pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *