Archives de catégorie : La vie à New York

New York : découvrez l’incroyable piscine suspendue de ce futur hôtel et sa vue imprenable sur Central Park

Par Albane P ·Publié dimanche 20 décembre 2020 à 18h58

pour lie l’article : New York : découvrez l’incroyable piscine suspendue de ce futur hôtel et sa vue imprenable sur Central Park (demotivateur.fr)

Vous avez une passion pour les hôtels de luxe et avez toujours eu un faible pour New York ? Alors l’établissement que vous allez découvrir dans cet article va sans doute vous plaire ! Et pour cause, le « Aman », qui ouvrira ses portes dans la Grosse Pomme en 2021 est tout simplement impressionnant, notamment avec sa piscine perchée qui offrira aux clients une vue imprenable sur Central Park.

Situé dans le célèbre Crown Building, à l’angle de Cinquième Avenue et de la 57ème Rue, le futur hôtel occupera une place de choix en plein cœur de Manhattan, à quelques pas seulement de Times Square. Et contrairement aux autres établissements grand standing qui ont fleuri dans le quartier lors de cette dernière décennie, il pourra se targuer d’avoir une immense piscine à débordement d’environ 20 mètres de longueur, comme il en existe aucune autre dans la ville. De quoi donner l’impression à celles et ceux qui auront la chance de s’y baigner, bien au-dessus des passants, qu’ils nagent entre le ciel et les nuages. Et pour ne rien gâcher au plaisir, de grande terrasse et des coins pour chiller particulièrement cosy viendront compléter ce lieu hors du temps.

Une piscine suspendue en plein cœur de Manhattan

Si sur le plan technique de la construction cette réalisation est un véritable bijou, il y a fort à parier qu’elle attire de touristes, curieux de découvrir cette piscine suspendue unique à New York. Elle permettra notamment de profiter de la folie de la ville tout en ayant la possibilité de se relaxer dans un espace calme et féerique. Et quand y pense, quoi de mieux que de passer en quelques minutes des rues bruyantes d’une des agglomérations les plus animées de la planète à la piscine spectaculaire de l’hôtel Aman ?

Avec la pandémie, le graffiti explose à New York, en toute illégalité

pour voir l’articcle : Avec la pandémie, le graffiti explose à New York, en toute illégalité – France 24

New York (AFP)

Ils font partie de l’histoire de la ville depuis plus de 50 ans mais avec la pandémie, les graffitis fleurissent comme jamais à New York, signe de décadence pour les uns, ou de vitalité pour les autres.

La nuit tombe sur Soho, quand après un rapide coup d’oeil aux alentours, le graffeur Saynosleep s’attaque à la devanture d’un magasin de luxe, fermé après avoir été pillé début juin en marge des manifestations liées à la mort de George Floyd.

« Si vous n’êtes pas en train de peindre en ce moment, je ne sais pas ce que vous foutez », lance le quadragénaire, qui vit de son art sous un autre pseudonyme. « On n’a jamais vu une époque comme ça. »

Ces centaines de vitrines de commerces fermés définitivement, frappés par les conséquences économiques de la pandémie, « c’est une invitation », résume Marie Flageul, conservatrice du musée du street art à New York (MoSA).

Murs, ponts ou trottoirs sont autant de supports, jusqu’aux emblématiques wagons du métro, dont 34 ont récemment été peints en deux fois depuis début décembre.

« C’est une résurgence, une renaissance du graffiti », s’enthousiasme Saynosleep.

Déjà passé de la rue aux galeries dès les années 1980, le graffiti a conquis le grand public durant les années 2000 par le biais du street art, sorti souvent de l’illégalité pour s’exprimer dans des espaces autorisés.

Mais depuis mars, le graffiti, largement domestiqué jusque récemment, explose de façon désordonnée, en toute illégalité.

« Les gens veulent s’exprimer », explique Saynosleep, qui dit avoir vu des sexagénaires à l’oeuvre. « Ils s’ennuient. Ils ont besoin d’avoir quelque chose à faire. »

L’accélération du mouvement Black Lives Matter a aussi joué, avec son lot de slogans et revendications, déclinés par écrit.

Dans une ville où la plupart des occasions de vie sociale ont disparu, où les rues ne vibrent plus, « c’est une façon de dire: vous ne nous voyez pas, on a l’impression que New York est mort, mais on est là », décrit Marie Flageul.

– « Signe de dégradation » –

Tous ne goûtent pas cet élan créatif. Le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a notamment critiqué, en juillet, le laxisme supposé du maire de la ville, Bill de Blasio. Pour lui, « c’est un autre signe de dégradation » des conditions de vie à New York, avec la hausse des meurtres et des fusillades.

Des critiques confortées par la suspension pour raisons budgétaires, dès mars, du programme Graffiti-Free NYC, qui avait permis de nettoyer presque 15.000 sites en 2019.

« Je trouve que c’est vraiment laid », réagit Darcy Weber, récemment installée à New York. « Il y a des gens qui disent que c’est de l’art mais est-ce que c’est autorisé? Non. Donc c’est du vandalisme. »

Pour certains, ces graffitis renvoient à la période des années 1970 et 1980, lors de laquelle la ville était exsangue financièrement et la criminalité omniprésente.

« Il y a moins de police dans les rues », affirme Saynosleep.

Sollicitée par l’AFP, la police de New York assure qu’elle « est très au fait de l’importance de traiter les délits liés aux graffitis ». Elle indique également que le nombre d’incidents liés aux graffitis a baissé de 17% par rapport à l’an dernier.

Même son de cloche à la régie des transports de New York (MTA), où l’on annonce un taux d’incident en baisse de 35%.

« Depuis le début du confinement », affirme pourtant Saynosleep, « j’ai été repéré par la police plusieurs fois et j’ai continué à peindre », sans être interpellé.

« Dire que parce qu’il y a des tags (signatures à la peinture, ndlr) partout, on est en train de retomber dans les années +ghetto+, c’est un peu un cliché. C’est facile », rétorque Marie Flageul, qui est aussi porte-parole du collectif de graffeurs 5Pointz.

« C’est quelque chose qui détruit le paysage de notre quartier », s’est insurgé Eric Adams, président de Brooklyn, dans un message vidéo publié début novembre. « Cela coûte aux propriétaires des centaines de milliers de dollars pour les nettoyer. »

Ken Lovett, conseiller du PDG de la MTA, souligne que les graffitis ponctionnent des ressources précieuses « à une période durant laquelle la MTA fait face à la pire crise financière de son histoire », liée à la pandémie.

« Ça ne me préoccupe pas beaucoup », relativise Emile Fu, en regardant une devanture recouverte de graffitis. « Il y a de quoi s’inquiéter par ailleurs. »

« Ça m’aurait choqué dans une autre ville, comme Ottawa au Canada où tout est archi-propre », explique Bryce Graham, qui habite le quartier de Chelsea, « mais ici à New York, c’est un sacré mélange de ce qui est propre et de ce qui est crade. »

© 2020 AFP

Noz Market : Un marché japonais exceptionnel en plein cœur de New-York

Date : 19 décembre 2020Auteur : Martin Betant

Pour voir l’article : Noz Market : Un marché japonais exceptionnel en plein cœur de New-York (luxe.net)

Il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’au Japon pour y jouer les traditions nipponnes les plus exceptionnelles : Le Noz Market de New-York propose cette aventure gustative exceptionnelle en plein cœur de New-York.

Cette formidable association des trois chefs Abe Nozumu, David Foulquier et Joshua Foulquier est partie d’une volonté commune simple : permettre aux amateurs de poissons et fruits de mer d’acheter des produits de qualité, rares, issus de la toute dernière pêche. Présenté comme le lieu idéal pour tous les amateurs -et professionnels-, vous pourrez y trouver aussi bien des produits et ingrédient de qualité, mais également des plats préparés et de nombreux accessoires japonais, indispensables pour préparer au mieux de savoureux mets.

Ainsi, le Noz Market ne sélectionne que les produits les plus nobles : saumon, thon (et ses différentes parties), crabe royal, oursin ou encore pétoncle de mer. Des produits directement issus des mers japonaises et d’autres régions du monde. Pour une expérience optimale, vous pouvez également vous assoir au restaurant de sushis, étoilé Michelin juxtaposé au Noz Market. Profitez alors les nombreuses spécialités des lieux : sushis et sashimis évidemment, mais aussi chirashis ou encore donburis.

Laissez faire les chefs sur place : le menu qui vous sera proposé dépendra en grande partie de l’arrivage du jour, le tout dans une ambiance typiquement japonaise. Pour découvrir ce lieu exceptionnel, rendez-vous à l’adresse suivante : 1374 Troisième Avenue (78th Street)
New York, NY 10075, du lundi au samedi de midi à 8h du matin.

New York a perdu 70 000 habitants en 2020

pour lire l’article : Pandémie | New York a perdu 70 000 habitants en 2020 | La Presse

Depuis le début de la pandémie, des milliers de ménages aisés se sont installés en banlieue de New York, voire beaucoup plus loin, jusque dans le Vermont ou la Pennsylvanie.

Selon le cabinet de recueil et d’analyses de données liées à la mobilité Unacast, environ 3,5 millions de personnes se sont installées dans la métropole new-yorkaise, quand 3,57 millions en sont partis entre le 1er janvier et le 7 décembre.

Ces chiffres s’appuient sur des données recueillies sur des smartphones avec le consentement de leurs propriétaires. Une fois récoltées, les informations sont agrégées et anonymisées.

L’analyse des données fait apparaître que si le revenu agrégé des 3,5 millions de personnes qui se sont installées dans la région depuis le début de l’année était de 264 milliards de dollars, celui des 3,57 millions d’habitants qui en sont partis était, lui, de 298 milliards.

Cela représente une différence de 34 milliards de dollars, qui montre que le revenu moyen des partants (83 473 dollars par an) était bien supérieur à celui des arrivants (75 428).

« Les nouveaux résidents gagnent considérablement moins que ceux qui sont partis », analysent les auteurs de l’étude. « Cela signifie qu’ils peuvent se permettre moins en termes de prêts immobiliers, de loyers, de restaurants ou de commerces. »

Selon des chiffres publiés par le site d’annonces immobilières Streeteasy, les loyers à Manhattan ont baissé de 7,8 % au troisième trimestre par rapport à la même période de l’année précédente.

Le loyer médian (la moitié au-dessus, la moitié en dessous) s’est établi à 2990 dollars, le niveau le plus bas depuis 2011.

un homme ouvre le feu à New Yok

Un homme armé a tiré sur des agents de police près de la cathédrale Saint-Jean de New York. Les forces de l’ordre l’ont neutralisé, il a été hospitalisé dans un état critique et a plus tard succombé à ses blessures. 

Un homme armé a ouvert le feu ce dimanche 13 décembre, vers 15h00 heure locale, lors de la représentation d’une chorale sur les marches de la cathédrale Saint-Jean-le-Théologien de New York, située au nord-ouest de Central Park, à la limite du quartier de Harlem, a annoncé la police. 

Le porte-parole du département de police de New York, Edward Riley, a déclaré que le tireur avait tiré sur la police, mais qu’aucun policier n’avait été blessé.

Les autorités ont déclaré n’avoir reçu aucun rapport faisant état de blessures parmi les civils lors de l’incident, précise le Wall Street Journal.

Scarlett Johansson vend son penthouse de Manhattan

Scarlett Johansson semble avoir un peu de mal à se débarrasser de son penthouse new-yorkais situé entre les quartiers de Sutton Place et de Turtle Bay. En effet, l’actrice a consenti à baisser son prix de 200.000 dollars après l’avoir mis sur le marché une première fois l’année dernière pour 2,5 millions de dollars.

Cet appartement de 120m2 comprenant deux chambres, autant de salles de bains ainsi qu’une vaste terrasse est également disponible à la location pour 6.500 dollars par mois. Si elle parvient à s’en défaire, la star n’opérera aucun profit puisqu’elle avait acheté l’endroit 2,1 millions de dollars en 2008 avant d’y opérer de nombreuses rénovations.

Le temps de la réflexion

Quoi qu’il en soit, ce n’est certainement pas un manque de liquidités qui pousse Scarlett Johansson à vendre son bien. Placée tout en haut du podium des actrices les mieux payées du monde, elle peut compter sur des revenus estimés à 56 millions de dollars en 2019.

Il faut croire que la star n’a en fait pas le moindre usage de cet appartement. Selon Variety, après son récent mariage avec Colin Jost, la star du Saturday Night Live, le couple a emménagé temporairement dans un luxueux hôtel de l’Upper East Side. Certainement le temps de réfléchir à une future installation dans l’une des luxueuses propriétés qu’ils possèdent respectivement, à moins qu’ils ne décident d’en acheter une nouvelle.

New York : Les images choc d’une voiture qui a foncé cette nuit dans une manifestation en faveur des sans-papiers faisant au moins 6 blessés – Vidéo

New York : Les images choc d’une voiture qui a foncé cette nuit dans une manifestation en faveur des sans-papiers faisant au moins 6 blessés – Vidéo

Pour voir la vidéo ! New York : Les images choc d’une voiture qui a foncé cette nuit dans une manifestation en faveur des sans-papiers faisant au moins 6 blessés – Vidéo (jeanmarcmorandini.com)

Une voiture a percuté des manifestants contre la détention de sans-papiers cette nuit à New York, faisant plusieurs blessés. Une automobiliste a percuté ce vendredi après-midi plusieurs personnes dans le centre de Manhattan où défilait une manifestation contre la détention de sans-papiers, ont rapporté à l’AFP la police et des témoins.

Plusieurs blessés ont été transportés dans différents hôpitaux de la métropole, a précisé à l’AFP la police de New York.

07:14

New York : Les images choc d’une voiture qui a foncé cette nuit dans une manifestation en faveur des sans-papiers faisant au moins 6 blessés – Vidéo

Vidéos | new yorkmanifestationvoiturehttps://www.dailymotion.com/embed/video/x7y178a?api=postMessage&apimode=json&autoplay=false&id=f106fc22595dfac&mute=true&origin=https%3A%2F%2Fwww.jeanmarcmorandini.com&pubtool=cpe-p1&queue-autoplay-next=true&queue-enable=true&ui-highlight=false

1066 vues – Soyez premier à commenter

Une voiture a percuté des manifestants contre la détention de sans-papiers cette nuit à New York, faisant plusieurs blessés. Une automobiliste a percuté ce vendredi après-midi plusieurs personnes dans le centre de Manhattan où défilait une manifestation contre la détention de sans-papiers, ont rapporté à l’AFP la police et des témoins.

Plusieurs blessés ont été transportés dans différents hôpitaux de la métropole, a précisé à l’AFP

Cinq manifestants interrogés ont tous assuré que le véhicule, conduit par une femme, avait délibérément accéléré après avoir été ralenti une première fois par plusieurs personnes.

« J’ai essayé de ralentir la voiture » a expliqué Angel Rivera, un manifestant. « Elle a ralenti un peu… et elle est repartie. J’ai plongé sur le côté. » « J’ai vu des gens projetés en l’air », a déclaré Joey, un manifestant qui n’a pas voulu communiquer son nom de famille. « C’était totalement intentionnel. »

Le porte-parole de la police a néanmoins estimé qu’il était « trop tôt pour dire s’il (s’agissait) d’un acte intentionnel ou d’un accident ». La conductrice est restée sur les lieux après l’incident et a été interpellée, selon la même source.

L’incident est intervenu un peu après 16 heures (21 heures GMT), alors qu’une cinquantaine de manifestants, selon plusieurs témoins, se trouvaient au carrefour de la 39ème rue et de la 3ème avenue, lorsque le véhicule s’est avancé droit dans le cortège. 

Les manifestants protestaient contre les conditions de détention de sans-papiers interpellés par les services de l’immigration (ICE), emprisonnés notamment à Hackensack, dans le New Jersey, où plusieurs d’entre eux ont entamé une grève de la faim.

Scarlett Johansson vend son luxueux penthouse de New York

pour lire l’article : Scarlett Johansson vend son luxueux penthouse de New York (proximus.be)

Tout juste mariée à l’auteur Colin Jost, Scarlett Johansson a décidé de mettre en vente son superbe appartement de New York pour la coquette somme de 2,3 millions de dollars !Scarlett Johansson s’est mariée fin octobre avec Colin Jost, qui écrit notamment pour Saturday Night Live. Puisque l’actrice a emménagé avec son mari, elle cherche désormais à se séparer de son penthouse de Manhattan. La star de Match Point et Marriage Story a mis son bien en vente pour 2,5 millions de dollars avant de baisser le prix à 2,3 millions. Pas facile de faire des affaires pendant la pandémie ! Elle propose également l’appartement à la location pour 6.500 dollars par mois.

Scarlett Johansson avait acquis ce penthouse de 120 m², situé entre les quartiers de Sutton Place et Turtle Bay, en 2008, avant son mariage avec l’acteur Ryan Reynolds. Elle avait alors dépensé 2,1 millions de dollars. L’appartement compte deux chambres à coucher, deux salles de bain, une cuisine en marbre ultra moderne mais surtout une terrasse de 40 m² surplombant New York. Un détail qui fait tout de suite gonfler le prix !

La fortune de Scarlett Johansson est estimée à 165 millions $. On pourra voir l’actrice sur les écrans en 2021 dans le film « Black Widow ».

Désertée par les touristes, New York subit de plein fouet les conséquences du Covid-19

Par Marc Chalamet, correspondant à New York (Etats-Unis)Le 7 décembre 2020 à 06h45

Pour lire l’article : Désertée par les touristes, New York subit de plein fouet les conséquences du Covid-19 – Le Parisien

A l’heure où les Etats-Unis font face à une nouvelle aggravation de la situation sanitaire, dans la métropole américaine, l’une des destinations favorites des Français, le tourisme s’est effondré. Portant un coup sévère à l’économie de la ville.