Archives de catégorie : Sport

Soccer New York : New York City FC

Le Crew de Columbus et le New York City FC ont fait match nul 2-2, mercredi, dans la League Majoyr.

Kei Kamara a marqué le premier but pour le Crew, les visiteurs ont pris les devants en début de deuxième demie grâce à un doublé rapide du Ghanéen Kwadwo Poku.

Cedrick Mabwati, assisté de Kamara, a ramené les deux équipes à la case départ à la 72e minute avec son premier but en MLS.

Ce verdict nul permet au NYCFC de grappiller un 28e point cette saison, le même nombre que l’Impact de Montréal et l’Orlando SC.

La rencontre a été interrompue à la 77e minute en raison des conditions météorologiques difficiles. Les joueurs des deux ont dû retraiter au vestiaire et l’action a repris après une pause de près d’une demi-heure.

Football New York : Les Giants

http://www.touchdownactu.com/123097/analyse-davant-saison-new-york-giants-6/

Analyse d’avant-saison : New York Giants

Le 17 août 2015 – par Kévin Zermatten

L’intersaison a été plutôt calme pour les Giants au niveau du recrutement. Ils ont ajouté des joueurs intéressants comme Shane Vereen, J.T. Thomas ou encore Dwayne Harris. Ce sont les activités en dehors du football qui ont occupé les Giants depuis le 4 juillet, lorsque Jason Pierre-Paul s’est gravement blessé à une main. Le defensive a dû se faire amputer un doigt et la date de son retour n’est toujours pas connue.

Il s’agit peut-être également de la dernière chance de Tom Coughlin car même si son contrat va jusqu’à la fin de la saison 2016, les Giants ne sont pas allés en playoffs depuis leur victoire au Super Bowl lors de la saison 2011. Steve Spagnuolo est de retour à New York. Celui qui avait été le coordinateur défensif des Giants en 2007 et 2008 occupera le même poste en 2015.

La saison dernière : 6 victoires – 10 défaites

Mouvements à l’intersaison : En 2015, les Giants n’ont pas fait de grosses vagues en matière de recrutement. Ils ont surtout tenté d’apporter de la profondeur au banc, ce qui n’est pas un mal étant donné le nombre de joueurs inscrits sur la liste des blessés l’an passé (16).

C’est surtout au niveau de la Draft que les Giants ont recruté des potentiels titulaires. Au 1e tour, avec le 9e choix, ils ont pris le tackle offensif Ereck Flowers afin d’améliorer la protection d’Eli Manning. Au tour suivant, la franchise de New York a choisi Landon Collins, un joueur censé combler le trou laissé par Antrel Rolle au poste de safety. Le 3e, Owamagbe Odighizuwa, est un outside linebacker/defensive end. Le jeune homme est très prometteur, mais c’est encore un talent brut.
En jouant la carte de la stabilité, les Giants ont re-signé des joueurs importants, comme le fullback Henry Hynoski, le guard John Jerry ou encore le tight end Daniel Fells.

Arrivées notables : Shane Vereen (RB), J.T. Thomas (OLB), Kenrick Ellis (DE), George Selvie (DE), Dwayne Harris (WR), James Jones (WR)
Re-signatures : Henry Hynoski (FB), John Jerry (OG), Daniel Fells (TE), Chykie Brown (CB)
Draft : Ereck Flowers (OT), Landon Collins (SS), Owamagbe Odighizuwa (OLB/DE), Mykkele Thompson (FS), Geremy Davis (WR), Bobby Hart (OG)
Pertes notables : Zach Bowman (CB), Spencer Paysinger (OLB), Antrel Rolle (SS), Walter Thurmond (CB), J.D. Walton (C)

Les points forts : L’attaque aérienne devrait être la principale qualité des Giants en 2015. Elle devrait même être l’une des meilleures de la ligue. Avec Odell Beckham Jr., Victor Cruz et Rueben Randle, la franchise de New York a trois receveurs capables de dépasser les 1000 yards en une saison. De plus, ils possèdent un running back, Shane Vereen, plus que capable de réceptionner la balle en sortant du backfield. Ajoutez à cela quelques vétérans de la trempe de James Jones et Dwayne Harris et cela risque de faire beaucoup de mal aux défenses adverses. Eli Manning, toujours très capable, devrait réussir à tirer le meilleur de ses receveurs.

Il y a de la qualité au poste de cornerback, à condition que les titulaires restent en bonne santé. Prince Amukamara et Dominique Rodgers-Cromartie devront être à leur affaire car ils devront montrer l’exemple dans le secondary pour épauler le rookie strong safety, Landon Collins. Le duo avait été performant en 2014 avant la blessure d’Amukamara.

Les points faibles : Le poste de safety a très peu d’expérience. Il est très difficile de savoir à quoi s’attendre. Landon Collins a un potentiel énorme, mais pourrait avoir besoin d’un temps d’adaptation. Même avec la récente acquisition de Brandon Meriweather qui apportera certainement un plus au niveau du leadership, les Giants semblent un peu juste à ce poste.

La ligne offensive, encore et toujours. Elle a été un problème pour les Giants depuis plusieurs saisons et même si elle semble s’être améliorée, il n’y a pas de garantie qu’elle soit à niveau. Le manque d’expérience est également un problème dans cette partie du jeu. Les deux tackles sont nouveaux. L’un, Ereck Flowers, est un rookie et l’autre, Marshall Newhouse, est une acquisition de l’intersaison. Le guard Weston Richburg va passer au poste de centre. Le niveau des joueurs de la ligne offensive n’est pas en question, mais il y a eu énormément de changements durant les dernières années et un chose est sûre en NFL : pour qu’une ligne offensive fonctionne, il faut de la stabilité et une véritable entente entre les joueurs. Difficile de rassurer Eli Manning avec ça.

Facteur X : le pass rush est à la fois la grande question et ce qui peut rendre la défense des Giants très dangereuse. Avec ces safeties inexpérimentés, la défense doit pouvoir compter sur son pass rush pour qu’ils aient à couvrir moins longtemps. Seulement, avec l’affaire Jason Pierre-Paul, le pass rush change totalement de visage avec ou sans l’apport du N°90 qui a compilé 42 sacks et 8 fumble forcés sur les 5 dernières saisons. Si Pierre-Paul peut jouer (à son niveau) et que les rookies montrent de belles choses. Il faudra vraiment se méfier des Giants cette saison.

Calendrier : @Cowboys, Falcons, Redskins, @Bills, 49ers, @Eagles, Cowboys, @Saints, @Buccaneers, Patriots, @Redskins, Jets, @Dolphins, Panthers, @Vikings, Eagles

En résumé : Les Giants ont joué la sécurité lors de l’intersaison et s’ils évitent les nombreux pépins physiques de l’an passé, ils devraient véritablement progresser. Le pass rush aura un grand impact sur les performances de l’équipe car il permettra de faire revenir l’attaque sur le terrain ou d’éviter de trop longues couvertures à des safeties inexpérimentés. Le côté offensif de la balle devrait être décisif car si l’attaque aérienne fait exploser l’arrière des défenses adverses, elle devrait ouvrir la voie au jeu de course. Il n’est donc pas seulement question de savoir quand Jason Pierre-Paul pourra jouer, mais pourra-t-il jouer à son niveau ? Si c’est le cas, les Giants peuvent espérer jouer le titre de division.

Le pronostic : 9 victoires – 7 défaites

Basket Ball : New York Knicks

Carmelo Anthony est-il content ou pas des Knicks ?

Cliquez ici pour lire l’article

Par Goulven « Kach » Rasselet le 16 Aoû 2015 18h52 _Goulven_

Un jour le franchise player des Knicks se plaint, le lendemain nous entendons un tout autre son de cloche. Mais là encore Melo fait savoir qu’il n’est pas satisfait de l’intersaison de sa franchise.

New York s’est soulagé de quelques contrats et de joueurs en fin de cycle du côté des Knicks. Phil Jackson avait promis de faire le ménage et de remettre de l’ordre au sein de la franchise de New York, mais au premier abord, Carmelo Anthony ne semblait pas satisfait du recrutement de Jax, celui qui l’a convaincu de prolonger plus longtemps son aventure à Big Apple, et notamment par rapport aux choix de la dernière draft NBA.

Si Jackson a su se débarrasser sans mal du contrat d’Amar’e Stoudemire, de laisser filer « la poudre aux yeux » Andrea Bargnani, l’effectif de Derek Fisher manque cruellement de densité et de profondeur de banc, notamment sur les arrières. Aaron Afflalo a tenté entre-temps de convaincre sur les intentions réelles de Melo, et que l’arrivée de Robin Lopez ou encore de Derrick Williams pouvaient donner de vraies solutions dans la raquette, un secteur mal en point depuis près de deux ans.

Mais récemment, que ce soit DeAndre Jordan ou encore LaMarcus Aldridge, les Knicks ont été au centre du ridicule. DeAndre Jordan n’a pas été convaincu du projet de New York, et l’ancien Blazer a quant à lui coupé cours aux discussions. Jackson voulait en faire un pivot, LMA voulait rester à son poste 4 où il excelle. LMA et Melo sont ensemble pour le Camp de Team USA, et dans le New York Post, Melo exprime sa frustration sur le raté des Knicks cet été pour obtenir les services du nouveau Spur :

« Nous pouvions avoir LaMarcus. Je crois que les discussions que nous avons lui et moi, c’était une grande chance pour nous. Je ne sais pas comment est venu le sujet du poste de pivot. Je sais que lorsque j’étais en train de lui parler, nous avions une grande chance. »

De quoi alimenter de nouveaux les rumeurs d’un éventuel transfert forcé du côté de Melo qui n’est vraiment pas à l’aise avec un effectif qui manque de constance et surtout d’identité de jeu. Mais les récentes sorties de Melo ne vont rien arranger pour la franchise qui doit se relever d’une transition avec Phil Jackson qui s’est très mal passé : 17 victoires et bine sûr 65 revers. Carmelo Anthony aimerait dire un mot sur le recrutement, mais Jax s’est refusé à laissé son franchise player prendre la moindre initiative. Chacun à sa place à New York.

Base Ball : New York Yankees

Les Blue Jays de Toronto ont évité d’être balayés par les Yankees de New York, défaisant leurs rivaux de la section Est de la Ligue américaine au compte de 3-1, dimanche après-midi.

Les Bombardiers de Bronx détiennent une mince avance d’un demi-match sur la formation ontarienne au sommet de la division.

Les favoris de la foule ont inscrit tous leurs points en troisième manche.

Troy Tulowitzki a d’abord claqué un haut ballon au champ droit, mais Carlos Beltran a perdu la balle de vue en raison du soleil. L’ancien des Rockies du Colorado s’est rendu au deuxième coussin sur le jeu. Josh Donaldson a ensuite réussi un simple opportun permettant à son coéquipier de croiser la plaque.

Le frappeur suivant Jose Bautista a quant à lui expédié la balle dans les gradins.

De son côté, Russell Martin a conclu le duel avec une passe gratuite. Le Québécois présente une moyenne de ,246 en 2015.

Edwin Encarnacion a été retiré trois fois sur des prises, tout comme Tulowitzki.

Drew Hutchison (12-2) a savouré son 12e gain de la campagne, n’ayant permis qu’un point et trois coups sûrs en six manches et deux tiers. Brett Cecil, Aaron Sanchez et Roberto Osuna ont fait le boulot en relève, le dernier méritant son 13e sauvetage de la saison.

Dans le camp adverse, la recrue Luis Severino (0-2) avait la lourde tâche de se mesurer à la meilleure attaque du circuit. L’athlète de 21 ans a concédé trois points, cinq coups sûrs et trois buts sur balles en six manches de travail. Le droitier a également passé neuf rivaux dans la mitaine.

Jacoby Ellsbury a produit l’unique point des visiteurs à l’aide d’une longue balle en solo à la sixième reprise.

Alex Rodriguez a soutiré un but sur balles et été passé trois fois dans la mitaine.

La troupe du gérant John Gibbons bénéficiera d’une journée de congé lundi, avant d’amorcer une série de deux matchs contre les Phillies de Philadelphie.

Par ailleurs, une foule légèrement inférieure à 47 000 spectateurs a assisté à la rencontre au Rogers Centre.

Base Ball : New York Mets

Les Pirates coulent les Mets

Agence QMI

Publié hier à 17h43 | Mis à jour hier à 17h44

Aramis Ramirez a totalisé quatre coups sûrs et trois points produits dans un gain écrasant de 8-1 des Pirates de Pittsburgh contre les Mets de New York, dimanche.

Pedro Alvarez a cogné un circuit en deuxième manche, terminant le duel avec deux coups sûrs et autant de points produits.

Gregory Polanco et Starling Marte ont aussi obtenu deux coups sûrs, produisant un point chacun.

Le partant Jeff Locke a alloué un point et quatre frappes en lieu sûr en cinq manches et un tiers. Arquimedes Caminero (4-1) a mérité la victoire, ayant été parfait en deux tiers de manche.

Dans le camp adverse, Matt Harvey a concédé un point en six tours au bâton. Bobby Parnell (1-3) a subi la défaite.

Travis d’Arnaud a claqué une longue balle à la deuxième reprise.

Les perdants ont commis une erreur en défensive.

L’affrontement a été interrompu pendant plusieurs minutes en raison de la pluie.

Basket : New York Knicks

Knicks : Phil Jackson s’intéresserait à Ricky Rubio

Décevant depuis son arrivée à Minnesota, le nom de Ricky Rubio circule dans des rumeurs de transferts depuis quelques semaines, Flip Saunders voulant jouer le pari Tyus Jones à fond et offrir son meneur espagnol au plus offrant. Et ce « plus offrant » pourrait bien être Phil Jackson. Le président des opérations basket des Knicks serait en effet intéressé pour récupérer Rubio. Excellent passeur, défenseur pot de colle, l’ancien du Barça serait évidemment une très bonne pioche pour New York dont la base arrière paraît encore un peu frêle pour le niveau NBA. Ce n’est pour l’instant qu’une rumeur, loin de pouvoir se vérifier, tant les faiblesses chroniques au shoot du meneur de jeu des Wolves feraient tâche dans le jeu en triangle.

Le trio Grant-Calderon-Galloway en danger ?

Mais selon ESPNNewYork.com, le Zen Master serait mécontent du trio Grant-Calderon-Galloway et c’est pourquoi il envisagerait de réaliser un move pour faire venir l’Espagnol dans la Grande Pomme. Rubio pourrait ainsi rejoindre son compatriote, à moins que celui-ci soit directement impliqué dans le trade

Read more at http://www.sport365.fr/basketball/knicks-phil-jackson-s-interesserait-a-ricky-rubio-1259008.shtml#VdESzh57jS163g2s.99

basket Ball : Les Knicks de New York

Cliquez ici pour lire l’article

Les Knicks largués dès le début de la saison ?

Le calendrier ne joue pas en faveur des New York Knicks. La franchise de la grosse pomme aura un début de saison particulièrement difficile à négocier.

Les Knicks largués dès le début de la saison ?

Le calendrier ne joue pas en faveur des New York Knicks. La franchise de la grosse pomme aura un début de saison particulièrement difficile à négocier.

Base Ball : Les Yankees de New York

Les Yankees de New York ont mis fin à une séquence de cinq défaites, jeudi, en disposant des Indians de Cleveland 8-6.

Brian McCann a fait parlé son bâton dès la première manche en expédiant la balle par-dessus la clôture avec deux hommes sur les sentiers.

Brett Gardner a pour sa part contribué trois points produits dans la victoire.

Les «Bombardiers du Bronx» n’accusent qu’un demi match de retard sur les Blue Jays de Toronto au classement de l’Est dans la Ligue américaine.

Soccer : New York City

Villa mène le New York City FC à la victoire

NEW YORK, États-Unis – Thomas McNamara, David Villa et Kwadwo Poku ont marqué en deuxième demie et le New York City FC a défait le D.C. United 3-1, jeudi, à leur tout premier duel.

Villa a donné les devants aux siens à la 80e minute. Après un revirement du D.C. United en milieu de terrain, Andrea Pirlo a refilé le ballon à Villa qui a déjoué deux défenseurs avant de marquer. Poku a complété la marque à la 88e minute sur une belle pièce de jeu individuel.

Le NYCFC a mis fin à une séquence de deux revers, tandis que le D.C. United a vu sa série de trois victoires prendre fin.

Alvaro Saborio a ouvert la marque à la 36e minute pour le D.C. United. McNamara a créé l’égalité à la 51e minute.

Ce but a mis un terme à la séquence de 400 minutes sans accorder de but du gardien Bill Hamid, la plus longue cette saison dans la MLS.

New York Basket : Les Kniks

Les Knicks sont devenus trop nuls pour jouer le jour de Noël

La NBA a évincé les New York Knicks du fameux Christmas Day très suivi à la télévision américaine.
Les New York Knicks n’ont pas été sauvés par leur prestige ce coup-ci. La désastreuse saison de la franchise présidée par Phil Jackson a poussé la NBA à mettre fin à la série de six participations consécutives des New Yorkais au Christmas Day. Décevants presque à chaque fois, les coéquipiers de Carmelo Anthony n’auront pas l’honneur d’accompagner les Warriors, les Cavs, le Thunder, les Bulls, le Heat, les Pelicans, les Clippers, les Lakers et deux autres équipes à déterminer le 25 décembre prochain pour l’une des journées les plus suivies à la télévision par les fans.

Pour rappel, les Knicks débuteront leur saison le 28 octobre prochain sur le parquet de Milwaukee. Le calendrier complet sera connu ce mercredi soir pour l’ensemble des franchises de la ligue.