Archives de catégorie : Non classé

Avec « The Gilded Age », Julian Fellowes s’intéresse à la la bourgeoisie new-yorkaise de la fin du 19e siècle

pourl ire l’article

Avec « The Gilded Age », Julian Fellowes s’intéresse à la la bourgeoisie new-yorkaise de la fin du 19e siècle (lejdd.fr)

ParBarbara Théate

Le créateur de « Downton Abbey » met en scène des rivalités sentimentales et sociales dans le Manhattan de la fin du 19e siècle.

En 2010, le scénariste anglais Julian Fellowes écrivait une nouvelle page de l’histoire des séries en redonnant, avec Downton Abbey, ses lettres de noblesse à la saga romantico-­historique. Des décors somptueux, des costumes de goût et des intrigues sentimentales à rebondissements dans l’Angleterre du début du XXe siècle ont tenu en haleine les téléspectateurs du monde entier pendant six saisons. Le showrunner multirécompensé propose un autre projet ambitieux, cette fois de l’autre côté de l’Atlantique.

Parce qu’on ne change pas une formule qui marche, Julian Fellowes s’intéresse de nouveau à la haute bourgeoisie : celle de New York en 1882, une période charnière dans la transformation de la société américaine. Sans argent à la mort de son père, la jeune Marian se résout à quitter la Pennsylvanie pour vivre chez ses riches tantes qu’elle ne connaît pas, dans un hôtel particulier bordant Central Park. Elle va devoir faire avec les codes d’une bonne société ultraconservatrice.

Deux mondes qui s’opposent

À la vue des cinq premiers épisodes, The Gilded Age (« l’âge d’or ») va plus loin qu’un simple copié-collé de Downton Abbey. À la candeur des personnages au code d’honneur très british succède une analyse fine et mordante de la lutte entre deux mondes : l’ancien, fondé sur la réputation du nom et accroché à des valeurs souvent rétrogrades, et le nouveau, celui des entrepreneurs, les Rothschild et les J.P. Morgan, qui s’imposent grâce à l’argent en misant sur la finance ou le développement du chemin de fer. Ainsi, l’épouse d’un riche homme d’affaires a beau déployer ses plus luxueux artifices, elle se heurte à la morgue du club très fermé des vieilles familles huppées. Mais le passé peut-il empêcher l’avenir? On voit ainsi les revendications d’une communauté afro-américaine aisée et éduquée qui bataille déjà pour faire entendre sa voix.

Si on en prend plein les yeux grâce à une débauche de robes élégantes et d’intérieurs luxueux ainsi qu’à une reconstitution d’un ­Manhattan en plein essor, on se régale des dialogues, piquants et plein d’humour, des personnages qui ne sont jamais totalement ce qu’ils laissent à croire, et d’un casting bien pensé.

Face à des pointures de séries comme ­Christine Baranski (The Good Wife) et ­Cynthia Nixon (Sex and the City), Julian ­Fellowes aligne des talents à suivre : Carie Coon et Morgan ­Spector forment un couple de ­Rastignac et Louisa Jacobson, l’une des filles de Meryl Streep, qui tient ici son premier grand rôle, joue avec finesse une oie pas si blanche dans une sorte de version moderne et cynique d’Orgueil et préjugés, bien moins tape‑à-l’œil et sirupeuse que la Chronique des Bridgerton de Shonda Rhimes sur Netflix.

The Gilded Age***. De Julian Fellowes, avec Louisa Jacobson, Carie Coon, Christine Baranski. 9 épisodes de 52 minutes. À partir de mardi sur OCS.

UNE VIDÉO RETRAVAILLÉE NOUS MONTRE LE NEW YORK DES ANNÉES 30… ET C’EST MAGIQUE

pour voir la vidéo

Une vidéo incroyable des rues du New York des années 30 | Actualités automobile | Auto123

Par Daniel Rufiange , 2022-01-18

Il existe quantité d’images et de vidéos d’archives qui nous montrent la vie lors des premières décennies du siècle précédent. Cependant, puisque les outils multimédias du temps n’étaient pas des plus sophistiqués, on a droit à des images et des vidéos en noir et blanc et dont la qualité n’est pas optimale.

Sans compter que le temps a souvent fait son œuvre pour en réduire leur précision.

La bonne nouvelle, c’est que la technologie moderne permet de faire revivre certaines de ses images et vidéos et un exemple incroyable vient de se présenter sous nos yeux.

Et il n’est pas nécessaire d’être un habitant de New York pour apprécier les merveilles de cette vidéo restaurée. Il n’est pas non plus nécessaire d’être un passionné de voitures anciennes pour aimer ce que l’on peut admirer dans cette séquence qui dure environ cinq minutes. De vieilles Chevrolet, des Ford, des Cadillac et des Packard, il y en a pour tous les goûts.

Et que dire des gens que l’on peut voir sur la rue ? Ces derniers, lorsqu’on y pense, c’est nous, aujourd’hui. Ces gens, qui ne sont plus parmi nous aujourd’hui, vaquaient à leurs occupations quotidiennes, comme nous le faisons aussi.

Les vêtements changent, toutefois, et il faut avouer que ça respirait la classe à l’époque.

Kanye West bloque la circulation pour écouter un rappeur en herbe de New York

pour lire l’article

Kanye West bloque la circulation pour écouter un rappeur en herbe de New York | Hip Hop Corner : Actu rap français, US et culture

ParSIDOINE

-7 JANVIER 2022

Kanye West s’est offert un peu de rap de rue en auditionnant un jeune artiste en herbe de New York. Il reste à savoir si le freestyle du jeune poussera Kanye West à le signer.

Kanye West fait déjà parler de lui en 2022. Après avoir longtemps tenté une mission impossible de son mariage avec Kim Kardashian, Kanye affiche bonne mine pour 2022. Le premier jour de l’an, il se permet un diner public avec Julia Fox dans le restaurant italien Carbone à Miami

Alors que la rumeur de romance naissante a fini par être confirmée par l’entourage de l’actrice Julia Fox, le couple a multiplié les apparitions publiques en se rendant à un spectacle à Broadway, sans oublier la participation à une séance photo lubrique pour le magazine Interview. Au détour du diner romantique, Kanye West n’a pas manqué de vivre un peu de sa passion qu’est le rap. Il a eu droit à un spectacle bien plaisant.

Kanye West assiste un rappeur en herbe dans la rue

Scène surréaliste dans les rues de New York. Kanye West a bloqué la circulation en écoutant un jeune rapper pour lui. Ce dernier prénommé Loner a saisi la chance de sa vie en se donnant en audition pour Kanye West dans la Big Apple. Alors que Kanye West avançait vers son véhicule après la séance photo improvisée dans le restaurant, il est attiré par la voix d’un jeune décidé à se faire entendre. Ce dernier parlait de tout le sacrifice et de l’effort qu’il fournit pour avoir une place parmi les artistes signés en major.

Kanye s’arrête un moment donc pour écouter le jeune exprimer ce qu’il a dans le ventre. Ce dernier se met à déballer un freestyle qui emballe Kanye, concentré à l’encourager avec des « Wow » lancés à volonté. La courte scène obnubile tellement Kanye qu’il n’entend pas les klaxons des autres véhicules qu’ils bloquent par l’immobilisation du sien.

https://6676b6b9c86fa72ec87d53abeac5e0a4.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Kanye West s’est offert un peu de rap de rue en auditionnant un jeune artiste en herbe de New York. Il reste à savoir si le freestyle du jeune poussera Kanye West à le signer.

Kanye West fait déjà parler de lui en 2022. Après avoir longtemps tenté une mission impossible de son mariage avec Kim Kardashian, Kanye affiche bonne mine pour 2022. Le premier jour de l’an, il se permet un diner public avec Julia Fox dans le restaurant italien Carbone à Miami.

Alors que la rumeur de romance naissante a fini par être confirmée par l’entourage de l’actrice Julia Fox, le couple a multiplié les apparitions publiques en se rendant à un spectacle à Broadway, sans oublier la participation à une séance photo lubrique pour le magazine Interview. Au détour du diner romantique, Kanye West n’a pas manqué de vivre un peu de sa passion qu’est le rap. Il a eu droit à un spectacle bien plaisant.

Kanye West assiste un rappeur en herbe dans la rue

Scène surréaliste dans les rues de New York. Kanye West a bloqué la circulation en écoutant un jeune rapper pour lui. Ce dernier prénommé Loner a saisi la chance de sa vie en se donnant en audition pour Kanye West dans la Big Apple. Alors que Kanye West avançait vers son véhicule après la séance photo improvisée dans le restaurant, il est attiré par la voix d’un jeune décidé à se faire entendre. Ce dernier parlait de tout le sacrifice et de l’effort qu’il fournit pour avoir une place parmi les artistes signés en major.

Kanye s’arrête un moment donc pour écouter le jeune exprimer ce qu’il a dans le ventre. Ce dernier se met à déballer un freestyle qui emballe Kanye, concentré à l’encourager avec des « Wow » lancés à volonté. La courte scène obnubile tellement Kanye qu’il n’entend pas les klaxons des autres véhicules qu’ils bloquent par l’immobilisation du sien.

Un peu de pub pour le fun ou pour un futur avec Ye ?

Avant de monter dans sa voiture, Kanye a invité le jeune à donner son nom ainsi que son compte Instagram. Une belle aubaine de couverture médiatique venant du big boss.  « Dis-leur comment tu t’appelles ? Comment t’appelles-tu ? », insista-t-il. « Donne-leur ton Instagram! Donne-leur ton Instagram ! »

Kanye a-t-il demandé cela juste pour que le compte du jeune soit plus suivi ou envisage-t-il de le signer ? 

https://6676b6b9c86fa72ec87d53abeac5e0a4.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Kanye West s’est offert un peu de rap de rue en auditionnant un jeune artiste en herbe de New York. Il reste à savoir si le freestyle du jeune poussera Kanye West à le signer.

Kanye West fait déjà parler de lui en 2022. Après avoir longtemps tenté une mission impossible de son mariage avec Kim Kardashian, Kanye affiche bonne mine pour 2022. Le premier jour de l’an, il se permet un diner public avec Julia Fox dans le restaurant italien Carbone à Miami.

Alors que la rumeur de romance naissante a fini par être confirmée par l’entourage de l’actrice Julia Fox, le couple a multiplié les apparitions publiques en se rendant à un spectacle à Broadway, sans oublier la participation à une séance photo lubrique pour le magazine Interview. Au détour du diner romantique, Kanye West n’a pas manqué de vivre un peu de sa passion qu’est le rap. Il a eu droit à un spectacle bien plaisant.

Kanye West assiste un rappeur en herbe dans la rue

Scène surréaliste dans les rues de New York. Kanye West a bloqué la circulation en écoutant un jeune rapper pour lui. Ce dernier prénommé Loner a saisi la chance de sa vie en se donnant en audition pour Kanye West dans la Big Apple. Alors que Kanye West avançait vers son véhicule après la séance photo improvisée dans le restaurant, il est attiré par la voix d’un jeune décidé à se faire entendre. Ce dernier parlait de tout le sacrifice et de l’effort qu’il fournit pour avoir une place parmi les artistes signés en major.

Kanye s’arrête un moment donc pour écouter le jeune exprimer ce qu’il a dans le ventre. Ce dernier se met à déballer un freestyle qui emballe Kanye, concentré à l’encourager avec des « Wow » lancés à volonté. La courte scène obnubile tellement Kanye qu’il n’entend pas les klaxons des autres véhicules qu’ils bloquent par l’immobilisation du sien.

Un peu de pub pour le fun ou pour un futur avec Ye ?

Avant de monter dans sa voiture, Kanye a invité le jeune à donner son nom ainsi que son compte Instagram. Une belle aubaine de couverture médiatique venant du big boss.  « Dis-leur comment tu t’appelles ? Comment t’appelles-tu ? », insista-t-il. « Donne-leur ton Instagram! Donne-leur ton Instagram ! »

Kanye a-t-il demandé cela juste pour que le compte du jeune soit plus suivi ou envisage-t-il de le signer ? https://6676b6b9c86fa72ec87d53abeac5e0a4.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-38/html/container.html

Le chemin semble identique à celui qui a conduit à la signature de Big Sean chez GOOD Music. Big Sean avait aussi fait un freestyle pour Kanye West dans une station de radio de Détroit en 2005.

1 jour 1 chanson Black Uhuru :great train Robbery

pour voir le clip

black uhuru – great train robbery – YouTube

voilà les paroles

We are hooo hooo hooo New York city so,
Angel angel, god god god god.
1x

Hooo yeah, hooo yeah.

Travel in the Great Train Robbery hooo hooo,
Travel in the Great Train Robbery.
2x

These in the lane, going now in the street.
There bigger porn, let’s go New York city.

What’s going now, cover for the truth that.
Hey, anything going now, cover for the truth that.

A person spotlight in anything even robbery hooo.
Let me make it, cover time in breack it.

Or do one was in there, it was in fifty-fifty cent.
Let anything going now, cover for to me it.

Travel in the Great Train Robbery hooo hooo,
Travel in the Great Train Robbery.
2x

These in the lane, going now in the street.
There bigger porn, let’s go New York city.

What’s going now, cover for the truth that.
Hmm, anything going now, cover for the truth that.

A this is get to love, full get eat.
So brother to in me, cross so then tensions.

And dont brother miss the lane,
And dont let me get my gun.

Is is gone or be,
Hell open order, hell open order.

Hooo.
Travel in the Great Train Robbery,
Travel in the Great Train Robbery hooo,
1x

These in the lane, going now in the street.
There bigger porn, let’s go New York city.

What’s going now, cover for the truth that.
Hmm, anything going now, cover for the truth that.

No was first in letting down,
Travel in the Great Train Robbery.

And don t gave me down,
And don t let me down,
And don t give me back now.

Travel in the Great Train Robbery.

Push out, when down.

Travel in the Great Train Robbery.
The train, some train.
Travel in the Great Tran Robbery.

Auteurs-compositeurs : Reid Delroy A
Pour utilisation non commerciale uniquement.
Données de : MusixmatchAfficher plus de chansons

1 jour 1 chanson Aloe Black : Brooklyn in the summer

pour voir la vidéo

Aloe Blacc – Brooklyn In The Summer – YouTube

PAROLES

Remember we sat in the cold, no money in my Trio
Underneath that waterfall nobody else ever saw
I packed up everything except those memories
That only I can see, and can’t get rid of
I still remember the first, your body hit every nerve
Used to wake up in my shirt
That’s the one I had to burn
Trying not to stare, but you are everywhere
You’re everywhere that I ever known

You feel like Brooklyn in the summer
Been hiding, had to wait for so long
And it’s the subtleties, you’ve only ever seen
Bringing the mess of me back together

You feel like Brooklyn in the summer
Been stumbling, half awake for so long
Gotta forget that feeling, give into something real
I’ve got, I’ve gotta let you go
Gotta let you go

This morning I walked to the train, just like you did every day
Everyone else is the same, I wonder if you’re the same
And do you lay your head in someone else’s bed
To help you bury it? Just like you always did
And now you’re in all of my words, only way I can return
Memories fade in reverse, but you will always be heard
Wherever I can sing, you’ll be right there with me
The notes and melodies that only I can see

You feel like Brooklyn in the summer
Been hiding, had to wait for so long
And it’s the subtleties, you’ve only ever seen
Bringing the mess of me back together

You feel like Brooklyn in the summer
Been stumbling, half awake for so long
Gotta forget that feeling, give into something real
I’ve got, I’ve gotta let you go
Gotta let you go

But maybe I’m not really ready to give up you
‘Cause nobody ever mattered to me like you do
‘Cause you’re so up here, I caught that feeling
And touch the ceiling, ooh
I wish I could describe it with words just ain’t enough
And nothing that I could say would ever measure up
But what I can’t stand is you’re outta my hands
And up outta your plans, ooh

You feel like Brooklyn in the summer
Been hiding, had to wait for so long
And it’s the subtleties, you’ve only ever seen
Bringing the mess of me back together

You feel like Brooklyn in the summer
Been stumbling, half awake for so long
Gotta forget that feeling, give into something real
I’ve got, I’ve gotta let you go

Auteurs-compositeurs : Aloe Blacc, Jake Scott, Jordan Palmer, Jay Lewitt Stolar
Pour utilisation non commerciale uniquement.
Données de : Musixmatch

« West Side Story »: Comment Spielberg a fait renaître le New York d’autrefois

pour voir l’article

« West Side Story »: Comment Spielberg a fait renaître le New York d’autrefois (20minutes.fr)

DECORS Rob Striem, responsable des repérages à New York, évoque son travail pour Steven Spielberg sur « West Side Story », qui sort au cinéma ce mercrediDe notre envoyée spéciale à New York, Caroline ViéPublié le 05/12/21 à 11h05 — Mis à jour le 05/12/21 à 17h10

Une mystérieuse explosion sur la plage de Long Island à New York qui a laissé un CRATÈRE dans le sable fait l’objet d’une enquête par le FBI pour des « problèmes de terrorisme »

Une explosion de BEACH qui a laissé un mystérieux cratère est sondée par le FBI au milieu des craintes potentielles de terrorisme.

Des policiers ont déclaré que l’explosion s’était produite dimanche sur Fox Island à Long Island, dans l’État de New York, lorsqu’un engin a explosé.Un engin a explosé dimanche, laissant un cratère sur Fox IslandCrédit : Service de police du comté de Suffolk

Le cratère mesurait environ quatre pieds de large et deux pieds de profondeur et les flics sont à la recherche d’un bateau qui se trouvait à proximité.

Le département de police du comté de Suffolk a déclaré avoir reçu environ trois douzaines d’appels au 911, rapporte Fox News.

Alors qu’environ cinq cents appels ont été passés au département de la sécurité publique de Babylon, selon CBS New York.

Les flics enquêtent pour savoir si l’incident peut avoir été un « événement test » pour une attaque terroriste potentielle.

Un porte-parole a déclaré à Fox : « Le terrorisme est toujours une préoccupation parce que les gens testent les appareils avant de les utiliser. »

La police a déclaré qu’elle enquêtait sur toutes les possibilités et ne savait pas qui était impliqué dans l’incident. Ils ont depuis exclu un bang sonique.

Aucun blessé n’a été signalé et les flics n’ont trouvé aucune fragmentation alors qu’ils enquêtaient sur le site de l’explosion.

Des témoins ont déclaré qu’ils pensaient que « quelque chose avait heurté le toit » lorsqu’ils ont entendu l’explosion.

James Messina, de Lindenhurst, a déclaré à CBS New York : « Je venais de sortir de la douche et j’ai en fait pensé que quelque chose avait heurté le toit, c’était tellement fort. »

Pendant ce temps, John Sacchitello a pensé qu’un bateau avait explosé car il a déclaré qu’il avait « failli tomber des pieds ».

Il a déclaré: «Ce fut un énorme boom. Mon premier réflexe a été que le bateau de quelqu’un a explosé. Mais vu la façon dont la fumée s’est dissipée si rapidement, j’ai pensé que quelqu’un avait déclenché quelque chose.

Le commissaire de police du comté de Suffolk, Stuart Cameron, a déclaré: « J’espère que nous pourrons attribuer cela à des imbéciles qui ont fait quelque chose qui vient de devenir incontrôlable et qui ont de la chance d’être toujours en vie. »

Les flics exhortent les témoins disposant de toute information à appeler Crime Stoppers au 800-220-TIPS.

STARBUCKS ET AMAZON FONT BOUTIQUE COMMUNE À NEW YORK

PAR L’AFP

La chaîne américaine de cafés Starbucks a ouvert jeudi à New York, en partenariat avec Amazon, un magasin à mi-chemin entre le café et l’épicerie, où les clients peuvent faire leurs emplettes sans avoir à passer en caisse. Le lieu, situé au sud-est de Central Park, sur l’île de Manhattan, utilise la technologie « Just Walk Out » des épiceries Amazon Go, où les achats sont enregistrés par capteurs et caméras. En entrant dans ce café hybride, les clients pourront soit récupérer au bar une boisson commandée via l’application Starbucks, soit accéder à la supérette grâce à un code envoyé sur leur smartphone par Amazon, à leur carte de crédit ou même à la paume de leur main s’ils utilisent le service de paiement « Amazon One ». L’épicerie propose une sélection d’articles disponibles dans les cafés Starbucks (bouchées aux oeufs sous vide, sandwiches pour le petit-déjeuner, boîtes de protéines), les magasins « Amazon Go » (salades, sandwiches, en-cas) ainsi que des produits de traiteurs et de restaurants locaux. La supérette, ouverte 7 jours sur 7 et jusqu’à 22 heures en semaine, dispose également de cabines individuelles et collectives où les clients peuvent s’asseoir.    Starbucks et Amazon envisagent d’ouvrir deux autres espaces similaires l’an prochain, dont l’un sera situé dans l’immeuble du New York Times au coeur de Manhattan. Avec la pandémie et les risques de contamination au coronavirus, le géant des cafés a dû s’adapter aux nouvelles habitudes des consommateurs, qui sont de plus en plus nombreux à vouloir récupérer leur commande sans avoir à s’éterniser en caisse. En juin 2020, le patron du groupe, Kevin Johnson, avait annoncé que Starbucks allait fermer jusqu’à 400 lieux au cours des 18 mois à venir et se recentrer sur les points de vente à emporter, qui représentaient déjà 80% des transactions dans les cafés de la marque aux Etats-Unis.