À New York, le succès des cabines à sieste

Moyennant quelques dollars, les Américains se laissent tenter par la sieste dans ces établissements ouverts à toute heure du jour et de la nuit.

Les New-Yorkais dorment peu et sont considérés comme de grands consommateurs d’expressos ou de cocktails survitaminés. Mais depuis peu, la Ville qui ne dort jamais se met à la méridienne et des « cabines à sieste » y fleurissent en masse. C’est excellent pour la santé.

Moyennant quelques dollars, on peut y louer de petits habitacles en bois, à toute heure du jour ou de la nuit. « C’est très difficile de trouver la paix et la tranquillité à New York », explique Stacy Veloric, de l’entreprise Nap York. « Nous voulions pouvoir accueillir les New-Yorkais épuisés. »
Un dollar pour une minute

Et les Américains en ont bien besoin. Selon le Centre de prévention des maladies, un tiers d’entre eux ne dorment pas suffisamment, ce qui provoque des soucis de santé et de productivité au travail.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.