MEDIAS – C’est une publication historique qui disparaît des kiosques américains. Après plus de 60 ans d’existence, The Village Voice ferme son édition hebdomadaire imprimée, mais continuera d’exister quotidiennement sur Internet, indique ce mardi 22 août plusieurs médias américains dont le New York Times.

Fondé à New York en 1955 et devenu un hebdomadaire gratuit en 1996, ce journal couvrait l’actualité culturelle et artistique par le biais d’enquêtes, reportages et critiques. A son lancement, il a été reconnu comme le premier hebdomadaire d’actualité alternatif, s’inscrivant dans le courant de la Beat Generation.

Parmi les co-fondateurs du titre, figurait Norman Mailer, l’un des plus grands écrivains américains du XXe siècle et mort en 2007.

The Village Voice a remporté trois prix Pulitzer et a lancé les carrières de plusieurs grands journalistes et critiques américains.

C’était un pilier de la vie new-yorkaise depuis plus de 60 ans. L’hebdomadaire @villagevoice s’arrêtehttps://t.co/hWYKbeq06S pic.twitter.com/gAfN7NNI3k
— Denis Cosnard (@DenisCosnard) 22 août 2017

Loved Amy Arbus pixs in the Village Voice. Esp 2/8/83 when she shot my fab friend Robert Lewis. Oh and Madonna @jeremoss @evgrieve pic.twitter.com/Smdt2NMYqX

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *