un avis sur Manhattan Marilyn

CRITIQUE DE FANTASIO (FACEBOOK)

MANHATTAN MARILYN de Philippe Laguerre. (Éditions Critic)
« L’idée lui était venue soudain : elle devait mourir pour ne pas mourir. Comme une mort de cinéma. »
Ancienne Marine en Irak, Kristin Arroyo découvre dans les affaires de son grand-père décédé – un célèbre portraitiste – des clichés inédits de Marilyn Monroe. Aidée par un photographe, elle décide de monter une exposition.
Malheureusement, rien ne se passe comme prévu : une mystérieuse organisation s’en rend à eux. Pourchassée, traquée, la jeune femme va rapidement comprendre que son destin est lié à celui de Marilyn Monroe et s’efforcer de reconstituer les derniers jours de l’égérie hollywoodienne afin de percer le mystère qui entoure sa disparition.
Une légende mondiale, des photos mystérieuses, une société secrète toute puissante, une invention fabuleuse, la mafia, le FBI, un milliardaire sympathique et une jeune ancienne soldat plutôt paumée devenue une cible malgré elle…. tout est réuni pour un thriller passionnant. Et c’est effectivement le cas.
Je dois avouer que je suis souvent agacé par les polars, de plus en plus nombreux, écrits par des français, dont l’action se déroulent aux États-Unis avec des protagonistes américains et qui multiplient souvent les détails et anecdotes « typiques »pour bien prouver que l’écrivain maîtrise bien son sujet. Mais pour ce livre avec ce thème, il aurait été vraiment difficile pour l’auteur de situer son roman au fin fond des Vosges ! D’ailleurs à part quelques lieux communs sur New York (Central Park, poumon de New York, facilité de circuler grâce aux rues et avenues en « damier », etc.), banalités presque obligatoires mais vite expédiées, l’action démarre pratiquement tout de suite et ne faiblira pas tout au long du roman.
Manhattan Marilyn est un thriller « à l’ancienne » (ce n’est pas péjoratif). C’est à dire qu’on n’y trouve ni sexe, ni ultra-violence même si ceux-ci sont suggérés. C’est donc un livre passionnant, bourré d’actions, de rebondissements et de révélations, un chouette roman de détente, avec un sujet original et qui se lit, non, qui se dévore comme on peut regarder un bon film de suspense. Et surtout on sent bien que Philippe Laguerre est passionné par son sujet. Et, faire côtoyer dansla même histoire une icône du cinéma comme Marilyne Monroe et des hommes-taupes (des SDF) est à la fois gonflé et vraiment dépaysant. Et ça fonctionne parfaitement !
Un bouquin qui offre quelques heures de bonne distraction. Que demander de plus ?

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.