Archives mensuelles : juillet 2015

Nombre record de visiteurs au Met de New York

Quelque 6,3 millions de personnes ont visité le Metropolitan Museum de New York (Met) durant l’année fiscale 2015 qui s’est terminée le 30 juin, un record absolu depuis plus de 40 ans, a annoncé son directeur Thomas Campbell.
Le Met de New York est l’un des plus grands musées au monde, et l’une des principales attractions touristiques de la ville. Il est ouvert sept jours sur sept depuis juillet 2013.

Les touristes étrangers, venant de 189 pays, ont représenté 38% des visiteurs, les New-Yorkais 26%, et 41% de ces visiteurs venaient de la grande région de New York (couvrant une partie des États de New York, Connecticut, New Jersey), a précisé le Met dans un communiqué.

C’est la quatrième année consécutive qu’il accueille plus de 6 millions de visiteurs.

Vingt des expositions du musée ont durant cette année fiscale reçu plus de 100 000 personnes. Parmi elles, celle consacrée à l’exceptionnelle collection d’art cubiste offerte au musée par l’homme d’affaires et mécène Leonard Lauder (316 095 visiteurs) et l’installation sur le toit Dan Graham with Gunther Vogt (559 876 visiteurs). Les expositions liées à la mode marchent aussi très bien, et China: through the Looking Glass, ouverte en mai, a déjà accueilli plus de 535 000 personnes.

Le nombre de 6,3 millions de visiteurs est le plus élevé jamais enregistré depuis que le musée a commencé à faire des statistiques sur les entrées il y a plus de 40 ans.

Ce chiffre concerne tant le bâtiment principal de 190 000 m2 situé au sud de Central Park sur la Cinquième avenue, que «The Cloisters», son département montrant des cloîtres médiévaux européens reconstruits et une collection d’art médiéval au bord de l’Hudson, au nord de Manhattan.

Le musée le plus visité au monde reste le Louvre à Paris, avec 9,3 millions de visiteurs l’an dernier, dont 70% de touristes étrangers

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

réouverture d’une librairie à New York

Il reste encore des librairies à New York.

Réouverture pour la mythique librairie Rizzoli, un demi-siècle après l’inauguration, sur Broadway, de son premier établissement. Avec une superficie de 465 mètres carrés, les lieux sont enchanteurs : une bibliothèque en bois de cerisier où retrouver les ouvrages, et des lustres en cuivre, hérités de l’ancienne boutique. Après plus d’un an de fermeture, Rizzoli accueillera les clients toute la semaine.

Vénérable institution de New York, la librairie Rizzoli a joué au phœnix : à la fin de son bail, en avril 2014, il avait fallu quitter les lieux. De toute manière, les propriétaires de l’immeuble voulaient tout démolir : on ne vend pas sérieusement des livres dans un amas de gravier…

Pourtant, les passionnés et clients fidèles ont tenté de maintenir en vie la librairie. En vain. Laura Donnini, PADG de RCS Libri, dont la marque Rizzoli est l’une des filiales, se réjouissait de cette ouverture prochaine. « Nous retournons dans un quartier plus vivant. » Et les lecteurs ont accepté de bon cœur de suivre l’enseigne : « Dans cette ville, les plus grandes librairies sont en train de disparaître. Acheter sur Amazon est plus facile. Mais généralement, ceux qui vont sur Amazon savent déjà ce qu’ils veulent et cherchent. Nous offrons un endroit où les gens peuvent venir découvrir quelque chose de différent, d’inconnu. » (via Il corriere)

Avec 20.000 titres en stock, la Rizzoli nouvelle veut porter l’accent sur les livres illustrés, mais proposera un large panel d’œuvres, de la fiction aux documentaires, en passant par les livres pour enfant. « Nous ne sommes pas une chaîne, aussi voulions nous rendre le magasin unique », poursuit Laura Donnini.

Bien entendu, le montant des travaux représente un gros investissement, mais le montant en restera confidentiel. Un coût, certes, mais Laura Donnini explique que depuis la réorganisation de la librairie de Milan, en novembre dernier, les ventes ont augmenté de 30 % : comment ne pas espérer la même chose à New York ? « Rizzoli est de retour, c’est un sentiment très fort ! »

Réunir tous les hipsters de Brooklyn et Williamsburg

L’espace se veut plus accueillant que jamais : dans une époque de livres numériques et d’internet, la librairie doit se différencier par l’ambiance qu’elle dégage, et le confort qu’elle apporte aux clients. Pour concevoir la façade, c’est à André Leon Talley que Charles MIers, éditeur et vice-président de Rizzoli, a fait appel. Journaliste de mode américain francophile, il avait participé à Vogue, avant d’intégrer Numéro Russia. Une figure de la vie new-yorkaise.

« L’idée générale ? Transmettre un amour du livre sur lequel la marque thésaurise et créer un sentiment de chaleur humaine et de confort, que les piles de livres peuvent procurer à un individu. Quelle meilleure manière de trouver l’inspiration qu’en lisant tout, biographies, romans et classiques ? », explique-t-il. (via Vogue)

L’inauguration s’est déroulée ce 27 juillet, dans une ambiance festive. Les invités se sont massés (voir les photos diffusées par le libraire) en présence de Laura Donnini et de Charles Miers. Chad Bunning, directeur du magasin, a de grands projets pour la librairie : « Je voudrais faire venir ici tous les hipsters de Brooklyn et Williamsburg, et qu’ils s’y sentent comme à la maison, dans une librairie solide et indépendante. » Mais, également, que les anciens clients puissent facilement en retrouver le chemin.

Un nouvel espace dédié aux livres, au cœur de la Big Apple : « Nous sommes maintenant l’interprétation moderne d’une librairie indépendante. Nous voulons être un centre culture. » Et pourquoi pas, propose Chad, un défilé organisé prochainement par le créateur de mode Marc Jacobs. Une nouvelle vie, en somme. (via Wall Street Journal)

L’une des suites de cette histoire se jouera quand les négociations entre Mondadori et RCS Mediagroup, détenteur de RCS Libri, seront achevées. On saura alors si la librairie mythique passe dans le giron de la holding Mondadori, propriété de Silvio Berlusconi. Le groupe aurait proposé à RCS Mediagroup 135 millions € pour reprendre les maisons de RCS Libri. À suivre.

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/a-new-york-rizzoli-est-de-retour-c-est-un-sentiment-tres-fort/59653

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Base Ball : Les Mets

Un joueur des New York Mets suspendu 162 matchs !

Le joueur de baseball dominicain Jenrry Mejia a été suspendu pour une durée de 162 rencontres. Le lanceur des New York Mets a été contrôlé pour la seconde fois positif à une substance interdite.

Des traces de stéroïdes anabolisants (stanozolol et boldenone) ont été trouvées. Agé de 25 ans, il venait de purger une suspension de 80 matchs de la MLB (Major League Baseball) après une première infraction au stanozolol. Depuis son retour le 12 juillet, Mejia avait, en tant que remplaçant, disputé 7 rencontres de brillante manière.

En raison de sa première suspension, le joueur pouvait faire l’objet de six contrôles urinaires et trois autres sanguins dans les douze mois qui suivaient la fin de celle-ci.

La saison régulière de la MLB dure 162 rencontres. La suspension prononcée est la plus importante à ce jour dans le baseball professionnel nord-américain. L’ancienne star Alex Rodriguez (New York Yankees) avait écopé en 2013 également d’une saison complète de suspension, là aussi pour dopage.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

UN PROJET DE PARC SOUTERRAIN À MANHATTAN

Deux New-Yorkais veulent aménager le « premier parc souterrain au monde » dans une gare désaffectée du Lower East Side. Le projet, qui a fait un carton sur Kickstarter, est en bonne

Manhattan avait déjà sa High Line, un parc urbain aménagé sur d’anciennes voies de chemin de fer suspendues au-dessus du Lower West Side. En 2018, son équivalent souterrain, la Low Line, pourrait être inaugurée de l’autre côté de l’île, dans le Lower East Side. Bien que situé 4,5 mètres sous terre, dans un terminus de tramway abandonné depuis 1948, le jardin d’un demi hectare capterait la lumière du soleil via un système de miroirs et de câbles de fibre optique

Pour réunir les fonds nécessaires à la construction d’une installation grandeur nature à destination du public, de la ville et d’éventuels financeurs, les deux concepteurs du projet, l’ancien ingénieur à la Nasa James Ramsey et l’entrepreneur social Dan Barasch, ont lancé une campagne de financement participatif sur Kickstarter. L’objectif de 200 000 dollars (181 000 €) a été atteint début juillet grâce, notamment, à la vidéo promotionnelle tournée par l’actrice Lena Dunham (Girls). Le « Lowline Lab » devrait ouvrir ses portes cet automne au sein du marché couvert d’Essex Street.

En savoir plus sur http://www.gqmagazine.fr/pop-culture/news/articles/un-projet-de-parc-souterrain-a-manhattan/27172#meUqgKkEH6WRzJsi.99

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

On trouve tout dans les rues de New York

Un alligator sème la panique dans les rues de New-York

Un alligator d’un mètre de long dans les rues de Manhattan à l’intersection de la 9ème avenue et de la 205e Ouest. Les passants, à la fois surpris et effrayés par la présence de l’animal, ont rapidement alerté la police.

Il meurt au vivarium

L’alligator s’est probablement échappé de chez un particulier. Malheureusement, il est mort le lendemain de sa capture. D’après Le Parisien, le personnel soignant ne comprend pas les causes de son décès brutal : « Nous ignorons les conditions dans lesquelles CockadoodleQ [le nom qui lui a été attribué] a vécu avant son arrivée et ce qui a pu causer sa mort ». D’après Sean Casey, un vétérinaire spécialiste des reptiles, cela n’a pourtant rien d’étonnant : « Les reptiles sont des experts pour dissimuler leurs blessures et leurs maladies parce que dans leur monde, une preuve de faiblesse équivaut à devenir une proie

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Ultimate frisbee : un sport que je ne connaissais pas

et il y a une équipe à New York

Ultimate frisbee: Montréal «s’écroule» devant New York

Le Royal de Montréal aurait préféré offrir une autre performance, lors de leur première participation aux séries éliminatoires de la Ligue américaine d’ultimate disque. L’équipe montréalaise s’est inclinée par la marque finale de 33-20 devant l’Empire de New York, le 24 juillet.

«Nous nous sommes écroulés. Des joueurs ne se sont pas présentés à 100% pour ce match. C’est une grosse défaite», déplore le capitaine, Jean-Levy Champagne. Les Newyorkais ont offert une solide prestation en attaque et en défense, provoquant de nombreuses erreurs au sein des joueurs du Royal.

«Lorsque nous avons eu des opportunités et créé des revirements, nous n’avons pas su en profiter. L’Empire nous a mis beaucoup de pression et il a très bien joué», souligne le résident de Hochelaga-Maisonneuve.

Bilan de saison
Finissant la saison régulière avec une fiche de neuf victoires et cinq défaites, le capitaine se dit satisfait des succès du Royal. «Nous avions comme objectif de participer aux séries et nous l’avons atteint. Nous avons également battu des équipes très fortes», explique-t-il.

Toutefois, il reste encore plusieurs éléments à améliorer en vue de la saison 2016, constate le numéro 10. «Notre fin de saison a été moins forte que le début. Nous avons eu des matchs serrés contre des équipes que nous aurions dû gagner avec une avance confortable. Nous devrons travailler plus fort en 2016, notamment sur la préparation physique et mentale», souligne M. Champagne.

Le Royal profite de quelques semaines de vacances avant de recommencer l’entraînement en vue de la prochaine saison. Un camp des recrues aura d’ailleurs lieu cet automne afin de trouver de nouveaux talents.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Hockey : New York rangers

Derek Stepan prolonge avec les New York Rangers

Derek Stepan, le centre des New York Rangers, qui était  »agent libre », ne change finalement pas d’équipe. Selon le New York Daily News, il a signé un nouveau contrat de six ans et 39 millions de dollars. Agé de 25 ans, Stepan joue aux Rangers depuis son arrivée en NHL il y a cinq ans. Il y a marqué 89 buts et 252 points. Avec l’équipe new-yorkaise, Derek Stepan avait joué (et perdu) la finale du championnat nord-américain en 2013-2014. Il faisait aussi partie de l’équipe américaine, qui a terminé quatrième des Jeux Olympiques de Sotchi il y a un an et demi.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Soccer – info sur les New York Red Bulls

La famille Wright-Phillips sera bientôt réunie à New-York. Libre depuis son départ des Queens Park Rangers, le milieu offensif Shaun (33 ans, 4 matchs en Premier League en 2014-2015) va rejoindre son frère Bradley aux NY Red Bulls, rapporte ESPN.
L’ancien joueur de Manchester City et Chelsea s’entraînait avec la franchise américaine depuis plusieurs semaines.
(le 27/07/2015, par Nicolas Lagavardan)

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Soccer à New York

Les New York Red Bulls ont battu Benfica (2-1), dimanche à Harrison, lors d’un match amical comptant pour l’International Champions Cup. Pizzi a ouvert le score (7e) pour le club portugais. Wright-Phillips a remis les deux équipes à égalité (33e) et Grella a marqué le but de la victoire (56e).

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather