Archives pour la catégorie Philippe Ward

les trucs de Ward

Manhattan Marilyn : un livre sur New York

Manhattan Marilyn

Poche
Editeur : Critic (19 mai 2016)
Collection : THRILLER-POLAR
Langue : Français
ISBN-13: 979-1090648562
ASIN: B019OSYJJG
Dimensions du produit: 19,8 x 2,5 x 13 cm

Kristin Arroyo découvre dans les affaires de son défunt grand-père des photographies inédites de Marilyn Monroe. Son associé est tué. Dès lors, pourchassée par des inconnus, elle s’efforce de reconstituer les derniers jours de l’actrice pour changer le cours de son propre destin.

Pour commander le livre directement

http://ward.noirduo.fr/index.php?page=manhattan-marilyn

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

un article de Philippe Ward sur New York

https://lafaquinade.wordpress.com/2015/08/18/edito-8-15-philippe-ward/

Edito 8.15 / Philippe Ward

New York, New York

(ou le billet d’un amoureux de la Grande Pomme)

Quel rapport peut-il y avoir entre un auteur (Philippe Ward), une collection (Rivière Blanche) et une ville (New York) ? A première vue aucun et pourtant vient de sortir sur la Rivière Blanche une anthologie Dimension New York, présentée et réalisée par Philippe Ward et comme le titre l’indique, tous les textes parlent de New York.

Cet ouvrage doit son existence au 30 décembre 2010. En novembre mon fils m’avait convaincu d’y passer le réveillon du premier de l’an. Je n’étais pas fan de cette ville, je préférais les vieilles villes, les villes historiques, mon cœur me portait plus vers Vienne, Saint Petersbourg, Alexandrie, Athènes que vers New York. Mais j’ai dit oui. Et ce 30 décembre 2010 a 7 :00 PM, je me suis retrouvé avec ma valise face au building du New York Times et je suis tombé amoureux. Une demi-heure après j’étais dans Times Square, au milieu de la foule, de la lumière et du bruit et j’étais toujours amoureux. Cinq ans après je suis encore amoureux de la ville qui ne dort jamais.

De retour en Ariège, je me suis mis à collectionner les livres, les chansons, les tableaux, les films ayant un rapport à New York, j’avais des images plein la tête et la passion a grandi. J’ai créé un blog sur New York : Vision de New York. Je vous conseille, non je vous ordonne d’aller y faire un tour.

Mais cela ne suffisait pas. Je me suis dit, d’autres que moi doivent avoir une vision différentes de cette ville. Alors j’ai pris ma casquette de directeur de collection et j’ai demandé à des auteurs d’écrire un texte sur New York. J’avoue que j’ai été surpris par le nombre de nouvelles et les différences, Space-opéra, cyberpunk, uchronie, polar, romance, fantastique, gore, horreur, érotisme, tous les genres y sont passés. Et cela a donné un premier tome de dimension New York. Et comme je voulais que ma passion soit la plus grande possible, il y aura un tome 2 et un tome 3. Et qui sait un tome 4. Vous voulez écrire une nouvelle sur New York ? Contactez-moi [ndlf : contactez le Faquin, il fera suivre].

Et puis au fond de moi, l’écrivain s’est manifesté. Je devais écrire sur New York, c’était viscéral. J’ai passé 6 mois à chercher l’idée et j’ai trouvé. J’ai réuni 2 mythes : New York et Marilyn Monroe. Et cela a donné un roman que je résumerais en une phrase : Marilyn Monroe est vivante, elle habite Manhattan et elle connait le secret de John Fitzgerald Kennedy. Si tout va bien le roman sortira en 2016 aux éditions Critic.

Mais je sais que je n’en ai pas fini avec New York.

L’aventure continue.

Philippe Ward,
11 août 2015

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Mon appartement à New York

disons plutôt mon rêve d’appartement à NY

Il y a trois pièces blindées pour les livres, les bouteilles de vin et je ne sais quoi, un bar à shushis (j’aurais préféré à hamburger et 10 salles de bains (pour les invités). Le prix 48,5 millions $US il appartenait à une grand famille saoudienne

C’est une affaire car il était sur le marché pour 75 millions $ selon le Daily Mail.

C’est un triplex de 975 m2 avec vue sur l’Hudson, dans le quartier d’Upper West side, compte 20 pièces, dont quatre chambres, 10 salles de bains, deux aquariums d’eau de mer encastrés dans le mur d’un salon (c’est class), une salle de sport (je n’en ai pas l’utilité mais bon), une autre de massage. Et reflet d’un immobilier de luxe new-yorkais où rien n’est jamais trop beau, trop excentrique ou trop cher, il compte aussi une salle ventilée pour fumer le cigare (je pourrais inviter Jean-Luc Rivera), un sauna et un jacuzzi.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Un livre sur New York

cliquez iciSONY DSC

http://ward.noirduo.fr/index.php?page=manhattan-ghost

Une nouvelle de Philippe Ward, des photos de Mickaël Laguerre
Elle attendit que son cœur reprenne un rythme normal avant de se décider à gagner le bar. Elle allait être en retard maintenant. — Bonjour Lisa. La jeune femme se retourna brusquement, surprise d’être ainsi abordée dans ce quartier. — Peter, mais que fais-tu ici ? Elle s’arrêta soudain, consciente de l’incongruité de sa question. Peter Monoghan était décédé trois ans plus tôt d’un cancer généralisé dû au surmenage, à l’alcool et surtout à l’abus de cigarettes. Et il se trouvait face à elle, vêtu du costume bleu que Lisa lui avait toujours connu. Ses épaules étaient plus voûtées, son visage plus pâle que dans ses souvenirs. Il lui souriait. — Tu es resplendissante, comme toujours.
Lisa Kilpatrick, une pure New-Yorkaise, travaille dans la police, mais sa véritable passion demeure la musique. Un soir par semaine, après son service, elle joue du piano et chante dans un club new-yorkais. Un jour, elle assiste au Manhattanedge. Un soir par an, le soleil couchant se retrouve juste au milieu de la 14th Rue, dans un alignement parfait vers l’Ouest. Et là, elle va basculer dans un autre monde, celui des Fantômes de Manhattan.
Manhattan Ghosts est un hymne à New York. À travers des photos et un texte, c’est toute la grosse pomme que vous dévoilent Mickaël LAGUERRE et Philippe WARD.
Prix : 10 Euros
Vous pouvez l’acheter
1) En m’envoyant un mail et un virement paypal à api13@aol.com
2) m’envoyer un chèque de 10 euros à Philippe Laguerre 36 rue du Foulon 09100 Pamiers
3) Le commander sur le site Rivière Blanche
4) Le commander sur Amazon
5) le commander sur ebay

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

une nouvelle critique de Manhattan Ghost : un hymne à New York

Par flynncliquez ici

Philippe Ward est de retour avec son nouvel ouvrage, Manhattant Ghost. Mais attention, ce n’est pas n’importe quel ouvrage. Il s’agit d’une nouvelle illustrée par les photos de son fils, Mickael Laguerre. Première chose qui saute justement aux yeux dès que l’on ouvre le livre, les photographies. Réalisées par Mickael Laguerre dont, elles sont tout simplement magnifiques. Elles font parfaitement ressortir tout l’amour qu’ils, Laguerre et Ward, portant à la ville de New-York. De surcroit, le travail de l’image est très réussi, le contraste, la luminosité, les couleurs, tout ressort vraiment bien en fonction de l’endroit où la photographie est prise : si l’endroit dégage quelque chose de bon, qu’il semble joyeux, les contrastes et les couleurs sont forts. A l’inverse, s’il s’agit d’un endroit plus triste, plus morne, on le voit dans la photo. Le travail de l’image dépend de l’intensité du lieu en question, de son ambiance. Splendide.
Viennent ensuite les textes, ceux de Philippe Ward. Il y raconte l’histoire d’une jeune femme, une policière du nom de Lisa Kilpatrick, New-Yorkaise et passionnée de musique. Un jour, elle a la chance d’assister au Manhattan Edge, un événement qui se produit une fois par an, le soir, permettant de voir le soleil se coucher juste au milieu de la 14th Rue, aligné parfaitement vers l’Ouest. Cependant, à cet instant, elle bascule dans le monde des Fantômes de Manhattan qui lui confie une mission : retrouver John Lennon. Le récit est passionnant et bien écrit, le tout étant en parfaite adéquation avec les images. On se plonge totalement dans le texte et les images, impossible de lâcher le livre avant de l’avoir fini. De surcroit, père comme fils font ici une très belle déclaration d’amour à la ville de New-York, l’un par l’écrit, l’autre par l’image. A ne pas manquer

Manhattan Ghosts est un hymne à New York. À travers des photos et un texte, c’est toute la grosse pomme que vous dévoilent Mickaël LAGUERRE et Philippe WARD.
Prix : 10 Euros
Vous pouvez l’acheter
1) En m’envoyant un mail et un virement paypal à api13@aol.com
2) m’envoyer un chèque de 10 euros à Philippe Laguerre 36 rue du Foulon 09100 Pamiers
3) Le commander sur le site Rivière Blanche
4) Le commander sur Amazon
5) le commander sur ebay

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather