Tous les articles par pward

À New-York, des rames de métro vétustes et dangereuses

Pour voir le reportage

août 22:02
TRANSPORTS – À New-York le métro est en surchauffe. Les équipements sont vétustes et le trafic ne cesse d’augmenter. Une situation préoccupante, d’autant que plusieurs rames ont déraillé ces derniers mois. Un plan d’urgence a été décrété.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 24 août 2017 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 24/08/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Documentaire sur les toits de New York

Pour voir le documentaire

New York, la ville à la verticale avec ses tours de verre, de fer et de béton, présente l’une des plus grandes concentrations de «rooftop», New York accueille, rien que sur la presqu’île de Manhattan, parmi les plus beaux gratte-ciel de la planète. Ce film documentaire propose une visite peu conventionnelle de la « Big Apple », entre ciel et terre, pour le dernier « Monde en face » de la saison. New York, ses rues perpendiculaires et ses innombrables gratte-ciel qui semblent rivaliser de hauteur. Une magnifique jungle urbaine, bâtie sur un terrain marécageux acheté il y a 5 siècles aux Indiens autochtones pour une poignée de dollars… Vue du ciel, New York révèle bien des surprises. Au dernier étage des immeubles, les terrasses des restaurants et des hôtels sont prises d’assaut dès que le soleil brille. Ailleurs, éparpillés au milieu de la forêt de verre, surgissent des petits coins de verdure sur les toits : potagers pour les uns, jardins suspendus pour les autres. Dans les quartiers populaires, des passionnés y élèvent des pigeons voyageurs, tandis que des artistes en profitent pour y créer leurs œuvres…

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

MEDIAS – C’est une publication historique qui disparaît des kiosques américains. Après plus de 60 ans d’existence, The Village Voice ferme son édition hebdomadaire imprimée, mais continuera d’exister quotidiennement sur Internet, indique ce mardi 22 août plusieurs médias américains dont le New York Times.

Fondé à New York en 1955 et devenu un hebdomadaire gratuit en 1996, ce journal couvrait l’actualité culturelle et artistique par le biais d’enquêtes, reportages et critiques. A son lancement, il a été reconnu comme le premier hebdomadaire d’actualité alternatif, s’inscrivant dans le courant de la Beat Generation.

Parmi les co-fondateurs du titre, figurait Norman Mailer, l’un des plus grands écrivains américains du XXe siècle et mort en 2007.

The Village Voice a remporté trois prix Pulitzer et a lancé les carrières de plusieurs grands journalistes et critiques américains.

C’était un pilier de la vie new-yorkaise depuis plus de 60 ans. L’hebdomadaire @villagevoice s’arrêtehttps://t.co/hWYKbeq06S pic.twitter.com/gAfN7NNI3k
— Denis Cosnard (@DenisCosnard) 22 août 2017

Loved Amy Arbus pixs in the Village Voice. Esp 2/8/83 when she shot my fab friend Robert Lewis. Oh and Madonna @jeremoss @evgrieve pic.twitter.com/Smdt2NMYqX

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Prendre sa retraite à New York

New York se lance dans les résidences seniors à 20.000 dollars par mois

À New York, les promoteurs tentent de répondre aux besoins d’une population vieillissante et à fort pouvoir d’achat. La prochaine résidence pour seniors de la ville aura ainsi des allures d’hôtels de luxe. Et des loyers à la hauteur des prestations.

La ville qui ne dort jamais veut mieux loger ses seniors. La mégalopole a en effet un déficit très important en termes d’infrastructures adaptées aux personnes âgées dépendantes. Le quartier de Manhattan, qui compte près de 1,5 million d’habitants, n’abrite par exemple que 70 lits adaptés aux malades d’Alzheimer. Une pénurie d’infrastructures préoccupante pour la plus grande ville des États-Unis, qui devrait voir sa population âgée de 80 ans ou plus doubler dans les vingt prochaines années, comme dans le reste du pays.

» Lire aussi – Visitez l’appartement qui change la vie des seniors

Le nombre de places étant limité, la demande pour les résidences seniors atteint des sommets depuis quelques années. Cette situation commence donc à aiguiser l’appétit des promoteurs immobiliers, qui perçoivent les enjeux économiques liés au vieillissement de la population. La ville compte ainsi de plus en plus de chantiers de résidences adaptées aux besoins des seniors, y compris les plus exigeants d’entre eux.

» Lire aussi – Découvrez les départements les plus en manque de maisons de retraite

En plein cœur de Manhattan, le groupe Maplewood-Omega a investi 246 millions de dollars pour créer une résidence dédiée aux seniors très fortunés. Le bâtiment de vingt étages et de 18.000 mètres carrés abritera en effet 214 appartements à la décoration luxueuse, avec vue dégagée sur les gratte-ciels avoisinants. Les futurs habitants bénéficieront d’une assistance médicale au quotidien. L’édifice, dont les travaux devraient démarrer courant septembre 2017, sera la première résidence senior construite à New York depuis 2005.
Un loyer minimum de 10.000 euros par mois

En prime, les riches occupants pourront profiter d’un spa, d’un cinéma, une piscine intérieure chauffée, ainsi que d’un grand jardin situé sur le toit-terrasse de l’immeuble. Ils auront à disposition des parties communes, comme des salons, ou une bibliothèque, qui seront elles aussi décorées dans un style contemporain, avec des matériaux nobles. Une attention particulière sera également donnée à la qualité des services. Le restaurant de la résidence servira ainsi des plats gastronomiques, élaborés à base de produits frais et locaux.

Pour Gregory D. Smith, le PDG de Maplewood Senior Living, le groupe à l’origine du projet, l’ambition est de «concevoir une communauté unique, qui n’offre pas seulement un accès à la ville, mais également des parties privatives soigneusement décorées, ainsi que des appartements bien aménagés, le tout situé dans une oasis de luxe».

Passer sa retraite dans cette résidence dorée aura cependant un coût. Les loyers seront en effet au minimum de 12.000 dollars par mois, un peu plus de 10.000 euros. Les appartements les plus luxueux seront quant à eux proposés au prix de 20.000 dollars par mois, soit la bagatelle de 17.000 euros. M. Smith est néanmoins confiant quant au succès rencontré par cette résidence: «le projet présente un design et un niveau de sophistication qui correspondront parfaitement aux attentes du marché immobilier de Manhattan» confiait-il.

Copyright © 2017

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

New York en photographies

Cliquez ici

Les personnes qui pousseront durant le mois de mai la porte du Cambridge center, 24 avenue Georges Brassens pourront y voir exposés des clichés en noir et blanc de New York de Gérard Soubiran. «Je leur avais proposé des photos réalisées dans l’Ouest américain, plaisante-t-il, mais l’exposition était trop volumineuse alors je me suis rabattu sur New York que j’avais photographié il y a 13 ans.»

Gérard est un des 10 photographes de l’association Ibo qui expose à Blagnac durant tout le mois de mai dans des lieux insolites : pharmacie, restaurant, salon de coiffure…

«J’ai commencé la photo comme beaucoup de personnes avec un instamatic en faisant des photos de famille. Puis j’ai suivi des formations dans des associations, j’ai participé à des stages avec des photographes et je monte des expositions depuis une trentaine d’années, mais toujours en amateur. La photo est un loisir, une passion, un luxe ! Depuis quelques années je suis passé au numérique avec plusieurs boîtiers de différentes marques. Sans être du petit noyau qui a fondé Ibo, je fais de la photo avec eux depuis une dizaine d’années. J’expose cette année, outre Blagnac, à Muret, à Toulouse St Cyprien.»

Certains Blagnacais connaissent bien Gérard car il a enseigné au Ferradou pendant quelques années.

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/24/2580707-new-york-en-photographies.html#LmB3dkgHOcBbe5Oh.99

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

10 restaurants romantiques incontournables à New York pour épater votre moitié

New York City, l’effervescente, la ville qui ne dort jamais. Loin du tumulte urbain et de l’agitation, il existe cependant, des petits paradis préservés où passer une soirée romantique à deux, car nul besoin d’attendre la Saint-Valentin pour vivre un moment romanesque ! Pour une soirée inoubliable mieux vaut ne pas se tromper. Atterrir a sélectionné pour vous les 10 meilleures tables new-yorkaises où vous êtes sûr de pouvoir emmener celui ou celle qui fait battre votre cœur pour un moment qui restera à jamais gravé dans vos souvenirs !

Pour connaitre les restaurants, allez lire cet article

10 restaurants romantiques incontournables à New York pour épater votre moitié

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

un nouveau billet pour l’Empire State Building

Cliquez ici pour aller sur l’article

es visiteurs peuvent se procurer une double admission pour accéder à l’observatoire de l’Empire State Building, reconnu mondialement, et profiter de paysages spectaculaires de jour comme de nuit

NEW YORK, 23 mai 2017 /CNW/ – L’Empire State Building (ESB) annonce aujourd’hui le lancement de son nouveau billet duo ESB AM/PM. Pour la toute première fois, les clients peuvent se procurer des billets par l’entremise du guichet de l’ESB ou en ligne pour profiter de la vue qu’offre l’édifice le plus connu du monde pendant la journée et revenir sur place après 21 h pour admirer les lumières de la ville de nuit.

« Nos clients nous ont indiqué qu’ils voulaient s’émerveiller devant le cœur de New York pendant la journée et pendant la nuit sans avoir à payer deux fois le prix d’un billet ou sans qu’ils aient à opter pour un voyage de groupe incluant des attractions qui ne les intéressent pas », soutient Jean-Yves Ghazi, vice-président directeur de l’observatoire de l’Empire State Building. « Comme bien des voyageurs le savent, la vue urbaine exceptionnelle à aire ouverte de 360 degrés que nous offrons définit la ville de New York, que ce soit de jour ou de nuit; ils peuvent désormais profiter des deux à un prix réduit! »

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour acheter des billets ESB AM/PM, veuillez cliquer ici.

À propos de l’Empire State Building

S’élevant à 1 454 pieds au-dessus de Midtown Manhattan (de la base à l’antenne) et appartenant à Empire State Realty Trust, Inc., l’Empire State Building est « l’immeuble le plus célèbre du monde ». Grâce à de nouveaux investissements réalisés dans l’efficacité énergétique, l’infrastructure, les aires publiques et les services, l’Empire State Building attire des locataires de premier rang issus de divers secteurs à travers le monde. La technologie performante de diffusion du gratte-ciel émet toutes les grandes chaînes de télévision et stations de radio FM du marché métropolitain de New York. L’Empire State Building a été désigné comme l’immeuble préféré en Amérique dans le cadre d’un sondage mené par l’American Institute of Architects. L’observatoire de l’Empire State Building est l’une des attractions les plus prisées au monde et la destination touristique numéro 1 de la région. Pour en savoir plus sur l’Empire State Building, visitez les sites www.empirestatebuilding.com, www.facebook.com/empirestatebuilding, @EmpireStateBldg, www.instagram.com/empirestatebldg, http://weibo.com/empirestatebuilding, www.youtube.com/esbnyc ou www.pinterest.com/empirestatebldg/.

À propos de l’Empire State Realty Trust

Empire State Realty Trust, Inc. (NYSE : ESRT) est une importante société de placement immobilier (REIT) qui détient, gère, exploite, acquiert et repositionne des immeubles de bureaux et des établissements de vente au détail à Manhattan et dans la grande région métropolitaine de New York, y compris l’Empire State Building, l’immeuble le plus célèbre du monde. Établie à New York, la société dispose d’un bureau principal et d’un portefeuille d’établissements de vente au détail qui couvraient une superficie louable de 10,1 millions de pieds carrés au 31 mars 2017. Son portefeuille se divise ainsi : 9,4 millions de pieds carrés de surfaces de location réparties dans 14 immeubles de bureaux, dont neuf à Manhattan, trois dans le comté de Fairfield au Connecticut et deux dans le comté de Westchester à New York; et quelque 707 000 pieds carrés de surfaces de location réparties dans six établissements de vente au détail.

SOURCE Empire State Realty Trust, Inc.

Renseignements : CONTACT : contact médiatique : Krystle Parram, (212) 736-3100, KParram@empirestaterealtytrust.com; Stacey-Ann Hosang, (212) 736-3100, SHosang@empirestaterealtytrust.com, http://www.esbnyc.com

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather